• Siècle des lumières à nos jours

    Entre la fin du XVIe siècle et le début du XVIIe, les chats virent leur nombre s’accroître dans toute l’Europe, et dans les contes où ils apparaissaient, on peignait leur caractère à la fois malin et indépendant, sympathique et charmant. Au XVIIIe siècle, l’avènement des Lumières permit de dépasser toutes les superstitions : ce fut le siècle du triomphe de la raison. La diffusion de ce mouvement de pensée philosophique et idéologique libéra l’homme du fanatisme religieux et permit au chat de retrouver sa dignité et sa liberté.

     

    Mais le véritable « siècle du chat » fut le XIXe siècle ; les écrivains romantiques virent en lui leur symbole et devinrent ses défenseurs les plus passionnés, influençant de cette façon aussi les sentiments de la population qui, finalement, abandonna ses derniers préjugés. Outre ses qualités de chasseur, on se mit à apprécier sa beauté et son élégance, au point de faire organiser en 1871, au Cristal Palace de Londres, la première exposition féline. Les expositions se succédèrent dans toute l’Europe et en Amérique, et les premières associations félines se créèrent ; dès lors, l’intérêt pour le chat ne cessa de croître de jour en jour.

     La Première Guerre mondiale interrompit momentanément toute manifestation et exposition animalière, et les races reconnues disparurent presque entièrement. De 1920 à 1938, on assista à une reprise qui fut, toutefois, à nouveau stoppée durant la Seconde Guerre mondiale. Il fallut donc attendre l’après-guerre pour que l’on puisse à nouveau s’occuper de nos amis et recréer les races, ce qui nécessita beaucoup de temps et de travail.

     

     Glitter Text GeneratorGlitter Text GeneratorGlitter Text GeneratorGlitter Text GeneratorGlitter Text Generator !


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :